La mythologie romaine, pour les enfants et les adultes, est une chose passionnante, pleine de connaissances et de divertissement. Les dieux romains et leur signification ont été transmis de génération en génération et deux mille ans plus tard, ils intéressent toujours de nombreuses personnes.

Contrairement aux autres religions, la religion romaine était polythéiste, ce qui signifie qu’il y avait de nombreux dieux à adorer. Ils avaient de nombreuses divinités propres, mais beaucoup d’autres ont été incorporées, soit à partir de la mythologie grecque, soit à partir des territoires qu’ils étaient en train de conquérir.

Dans la Rome antique, un système religieux sophistiqué s’est développé avec des temples, des prêtres, des rites et des dieux remontant à la fondation de sa civilisation. Ce qui était à l’origine une religion quelque peu primitive a été progressivement modifié et de nouveaux dieux ont été ajoutés pour constituer la mythologie romaine telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ensuite, dans un guide, nous allons expliquer quels sont les principaux dieux romains et sa signification à travers les années et les croyances.

Jupiter, le principal dieu romain

Le Jupiter de la Rome antique est l’équivalent de ce que Zeus était en Grèce, avec quelques éléments étrusques et indigènes. C’est le fils de Saturne qui, avec l’aide de ses frères, a détrôné son père, devenant ainsi « Roi des dieux et des hommes ». Jupiter était la plus haute divinité romaine jusqu’à l’époque de l’empire. En tant que roi des dieux, et une fois sur le trône, il a divisé l’univers entre lui et ses frères ; il s’est réservé le ciel, a donné la mer à Neptune et Pluton a gardé le monde souterrain.

Jupiter romain et sa signification

Jupiter est généralement représenté avec ses trois attributs : l’aigle, le sceptre et le rayon. L’élément du rayon est important car si nous regardons l’étymologie de son nom, nous réalisons d’où il vient. IuppiterLa traduction latine de Jupiter vient des racines dyu -lumière- et peterJe veux dire, mon père. C’est pourquoi le nom de Jupiter ne signifie rien d’autre que le Père de la Lumière.

Quels sont les principaux dieux romains - Jupiter, le principal dieu romain

Junon, la reine des dieux

Junon est l’adaptation romaine de la déesse grecque Héra. Junon était la sœur de Jupiter, mais elle est devenue son épouse officielle, d’où sont issus certains des principaux dieux romains comme Vulcain et Mars.

En raison des innombrables infidélités de Jupiter, Junon a acquis une grande réputation de jaloux, de vengeur et de coléreux. Cette colère, comme l’explique la mythologie de la Rome antique, l’a conduite à tenter de s’attaquer à de nombreux amants et enfants de Jupiter, ce qui lui a valu quelques punitions.

Juno et sa signification

Cette lutte incessante pour l’amour de son mari a fait de Junon une déesse très aimée par la population, ce qui a fait d’elle la protecteur des femmes mariéesle saint patron de la maison, de naissances et honneur. Dans ses images, elle est représentée comme une matrone majestueuse.

Minerve, déesse de la sagesse

Minerve est l’adaptation romaine de la grecque Athéna. Son lien avec la ville du Pirée est total, puisque le mythe dit qu’en créant l’olivier pour la ville, il leur a donné la chose la plus utile pour prospérer et a gagné l’honneur d’être le saint patron. Minerve était une déesse très importante dans la Rome antique, la déesse de la sagesse, la science, les arts et les techniques de la guerre. Bien qu’au début elle ait eu une origine complexe, dont les attributs en faisaient la sainte patronne des artisans, avec le temps elle a adapté la personnalité et les pouvoirs de la déesse grecque Athéna.

Minerva et sa signification

Selon la mythologie romaine, Minerve était la fille de Jupiter et de Métis, qui était la déesse de la prudence et la première femme de Métis. Par peur d’engendrer un être plus puissant que lui qui pourrait le détrôner, Jupiter dévora les Métis, mais au moment où il le fit, il commença à ressentir un grand mal de tête.

Il demanda à Vulcain d’ouvrir sa tête avec une hache afin de mettre fin à cette énorme douleur, et lorsqu’il le fit, de la tête de Jupiter sortit une Minerve, maintenant adulte, armée. Finalement, cette déesse est devenue la fille préférée du roi des dieux.

Quels sont les principaux dieux romains - Minerve, déesse de la sagesse

Apollon, dieu de la musique

Fils de Jupiter et de Latona, il est l’un des rares dieux qui fait le voyage de la Grèce à Rome sans changer de nom et en conservant tous ses attributs. Comme sa soeur Diana, il est très habile avec l’arc et les flèches, l’armement avec lequel il a réussi à vaincre le serpent python. Son importance au sein des dieux réside dans le fait qu’il était chargé de déduire ou de convaincre les autres dieux de punir les actes des mortels.

Apollo et sa signification

S’il y avait une chose pour laquelle Apollon était vénéré et aimé, c’était d’être le dieu de la musique, la poésie, l’éloquence et les arts en général. Ses principaux attributs étaient l’archet et la lyre, avec lesquels il pouvait inspirer les musiciens et les poètes.

Quels sont les principaux dieux romains - Apollon, dieu de la musique

Diana, fille de Jupiter

Diana est l’adaptation romaine de la déesse grecque Artémis. Elle est la sœur jumelle d’Apollon, c’est-à-dire la fille de Jupiter et de Latona. Elle vit dans le forêtsC’est une déesse dont elle chasse à l’arc et aux flèches accompagnée de nymphes. Elle était aussi utilisée pour prier comme une déesse de la nuit et de l’enferC’est pourquoi il a l’habitude de s’identifier à la lune.

Diana et sa signification

Par concession de son père Jupiter, Diana est restée à jamais vierge et jeune femme. C’est ainsi qu’elle fut vénérée parmi la population romaine comme une déesse de la chasteté.

Neptune, dieu des mers

Neptune est l’équivalent romain du grec Poséidon. C’est le frère aîné de Jupiter. Entre eux deux et Pluton, le troisième frère, ils ont détrôné leur père du pouvoir, divisant plus tard l’univers. Neptune a pris la mer, ce qui lui a permis dieu des mers, des tempêtes et des vents. Il est souvent dépeint comme un dieu en colère et de mauvaise humeur, voire violent. De ses accès de rage naissent les tempêtes, les vagues et les tremblements de terre, et il était donc au centre des prières des marins et des bateliers.

Neptune et sa signification

Au début, le mythe de Neptune se limitait à le considérer comme le dieu de la pluie et des nuages. Cependant, en 399 avant J.-C., le culte de Poséidon fut importé des colonies grecques sur les terres italiennes. Depuis lors, le dieu précédent de la pluie a été rejoint par le pouvoir sur les eaux et sur tout le royaume de l’eau.

Quels sont les principaux dieux romains - Neptune, dieu des mers

Mars, le dieu de la guerre

Mars pourrait passer pour une adaptation romaine d’Arès, bien que la réalité soit qu’il existe des différences entre ces deux divinités. Mars est le fils de Jupiter et de Junon, et bien qu’il soit devenu aujourd’hui le dieu de la guerreLa vérité est que c’était aussi la récolte et la végétationC’est pourquoi j’ai été si honoré.

Comme beaucoup d’autres dieux, il avait une personnalité très complexe et une double nature, alors que d’un côté il était un dieu guerrier, de l’autre il était celui qui protégeait les gens des menaces, et à son tour il était celui qui s’assurait que les champs portaient des fruits.

Mars et sa signification

Mars est le père de Romulus et Remus, les fondateurs de Rome selon la légende. C’est pourquoi dans la capitale de l’empire, il a été honoré comme le dieu le plus important, seulement surpassé par Jupiter. Étant le père de ses fondateurs, Mars était considéré comme le père de tous les Romains.

Quels sont les principaux dieux romains - Mars, le dieu de la guerre

Venus

Vénus est une autre fille de Jupiter, une divinité qui, dans la tradition grecque, est connue sous le nom d’Aphrodite. C’est un autre des dieux les plus importants de la Rome antique en raison de sa popularité, car elle est considérée comme la Déesse de l’amour, de la beauté et de la fertilité.

Vénus et sa signification

En plus de ses propres mérites et actions, Vénus a beaucoup d’importance dans le monde des dieux romains en raison des enfants qu’elle a eus. D’un côté Cupidon, le dieu chargé de tirer les flèches de l’amour, et de l’autre Énée, le père des Romains. C’est pourquoi Vénus est considérée comme la déesse mère des Romains.

Mercure, dieu du commerce

Le mercure est l’équivalent romain de ce qu’était Hermès dans la mythologie grecque. C’est un autre des fils de Jupiter, et il était chargé de messager parmi les autres dieux. C’est lui qui a conduit les âmes des morts en enfer. Cela a fait de lui le dieu des transports et des voyageurs et a fait en sorte que ses attributs comprennent toujours une paire d’ailes sur ses talons.

Le mercure et sa signification

Le nom Mercure est lié au mot marché, c’est pourquoi il est considéré comme le dieu du commerce, des affaires et de la commerce.

Vesta, déesse du foyer et de la fidélité

Vesta peut correspondre à la Hestía grecque, bien que dans le cas romain son importance ait été beaucoup plus grande qu’en Grèce. Cette déesse était la sœur de Jupiter et était la déesse du ménagequi a été chargé de leur protection, ainsi que de leur fidélité. Étrangement, si on la compare avec le reste des dieux, il est difficile de trouver des attributs ou des figurations, car la figure de Vesta était comprise comme quelque chose de plus spirituel et de plus diffus.

Vesta et sa signification

Le symbole sacré de Vesta est le feu, en effet, les Romains considéraient qu’en allumant une bougie ils invoquaient déjà sa présence. Aujourd’hui encore, le temple de Vesta à Rome, l’un des plus anciens de la ville, est encore préservé. Ce temple a été construit par le second roi et dans ses murs, les vestales gardaient la flamme du feu éternel.

Quels sont les principaux dieux romains - Vesta, déesse du foyer et de la fidélité

La fortune, déesse romaine de la chance

Contrairement aux autres dieux, la Fortune est une déesse entièrement romaine, qui n’a aucun lien avec une quelconque divinité grecque. Considérée comme la fille de Jupiter et de Junon, elle est l’un des plus anciens dieux de Rome. La fortune représente le pur hasard ; elle est le coupable de toutes les bonnes et prospères actions qui sont arrivées aux gens comme aux malheureux. Pour cette raison, elle est considérée comme le plus capricieux des dieux.

La fortune et sa signification

Dans la mythologie romaine, La fortune était la déesse de la chanceMais qu’elle soit bonne ou mauvaise, elle est presque toujours associée à de bonnes actions. C’est pourquoi la fortune est devenue synonyme de chance et de malheur, c’est-à-dire de malchance.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Quels sont les principaux dieux romainsNous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Culture et société.